Pourquoi bébé lutte contre le sommeil

Pourquoi bébé lutte contre le sommeil ? Conseils d'endormissement

Pourquoi bébé lutte contre le sommeil ? Conseils d'endormissement

Aider votre enfant à s'endormir (c'est aussi bon pour vous)

L'ironie de la vie d'un nouveau-né : bébé dort beaucoup, tandis que papa et maman à peine (ou pas !). N'ayez crainte, nous sommes tous passés par là. Ceci dit, les nuits blanches ne sont pas une fatalité. En comprenant pourquoi bébé lutte contre le sommeil, vous pourrez l'aider à trouver une routine de sommeil saine. Petit bonus : cela signifie aussi que vous pourrez dormir davantage ! 

Par où commencer ?

Une bonne routine de sommeil commence tout d'abord par une heure de coucher régulière. Vous pouvez commencer à la mettre en place lorsque votre petit amour aura atteint l'age d'environ six semaines. À la même heure chaque soir, lisez un livre ensemble, chantez des chansons et nourrissez votre enfant avant de le placer dans son berceau. Cela peut également vous aider à "régler" l'heure de réveil de votre bébé à la même heure chaque matin et à lui faire faire la sieste à heures fixes.

 

Entre quatre et six mois, votre enfant commencera à être prêt pour être un peu plus accompagné. Bien que tous les nourrissons soient différents, la plupart des enfants de cet âge peuvent dormir une nuit entière (entre huit à douze heures). Mais il existe de nombreuses façons de les aider à monter dans leurs trains. Peu importe celle que vous choisirez, le plus important, c'est de s'y tenir ensuite ! 

 

Les deux technique d'endormissement principale se résume en deux noms. Le "Cry it Out" et le "Pas de Larme".

Cry It Out :

Cette méthode signifie que vous couchez votre bébé dans son lit , somnolent mais éveillé. Le but est que votre enfant apprenne à s'endormir sans votre aide, de sorte que, lorsque votre enfant se réveille au milieu de la nuit, il puisse retourner dormir seul.

Dites bonne nuit à votre tête d'ange et quittez la pièce, même si votre enfant pleure.

Ensuite, revenez calmer votre enfant en respectant des intervalles de plus en plus longs pour le calmer brièvement. Il peut être difficile d'écouter votre bébé pleurer, mais les parents qui ont réussi avec la technologie affirment qu'il en résulte moins de larmes dans l'ensemble et plus de sommeil pour tout le monde.

Pas de larmes :

Certains parents et experts pensent qu'il est douloureux pour l'enfant de le laisser pleurer, même si cela s'inscrit dans le cadre d'une technique d'éducation. (Et on les comprends). 

La méthode Pas de Larme implique de s'asseoir sur une chaise à côté du lit pendant que l'enfant s'endort, puis, chaque soir, de déplacer la chaise plus loin du lit jusqu'à ce qu'elle soit au niveau de la porte - et enfin à l'extérieur de la pièce.

Cela permet de rassurer votre enfant tout en lui apprenant à s'endormir seul. 

Hybride:

Il est assez naturel de tomber entre ces deux méthodes et de se rendre disponible au besoin de votre enfant. Commencer par le laisser seul puis re-rentrer dans sa chambre si les pleures commencent à arriver. Restez-y en vous installant dans un coin de la pièce. 

Conseils supplémentaires pour un sommeil plus profond

Si vous n'êtes pas sûr d'être prêt pour un entraînement complet au sommeil, mais que vous voulez aider votre enfant à avoir de bonnes habitudes de sommeil, voici quelques astuces.

Nourrissez votre bébé pendant la journée.

Pourquoi bébé lutte contre le sommeil - pas assez nourri dans la journée

Encouragez votre enfant à se remplir l'estomac pendant la journée afin de lui faire comprendre que la journée rhyme avec "manger" et la nuit avec "dormir".

Ne répondez pas à toutes les solicitations.

Il est naturel qu'un enfant ou un enfant se réveille pendant la nuit - les adultes le font aussi, mais ils se rendorment sans même s'en rendre compte. Attendez donc une trentaine de secondes devant la porte avant de rentrer pour vous assurer que votre bébé pleure vraiment et qu'il n'est pas en train de se rendormir.

Planifiez un coucher tôt.

Bien que cela puisse sembler absurde si votre enfant ne fait pas ses nuits, un coucher plus tôt, comme 18 h 30 ou 19 heures, peut aider votre bébé à dormir plus longtemps.

En effet, l'épuisement peut empêcher votre enfant de s'endormir et de dormir, ce qui peut provoquer des réveils nocturnes et matinaux.

Laisse la lumière briller.

Pourquoi bébé lutte contre le sommeil - manque de soleil

Aidez votre enfant à faire la différence entre le jour et la nuit en ouvrant les stores le matin et en sortant profiter de la lumière du jour autant que possible. Ensuite, gardez son environnement nocturne calme et sombre. Vous pouvez également essayer d'utiliser des conditionneurs sonores, parfois appelés diffuseurs de bruit blanc, pour l'aider à s'endormir.

Pourquoi les bébés ne veulent-ils pas dormir ? Aller plus loin.

Si vous connaissez les raisons pour lesquelles votre enfant lutte contre le sommeil, vous serez en mesure de résoudre le problème afin de vous assurer qu'il se reposera comme il se doit. Quelles sont donc les causes possibles d'un manque de sommeil ? et pourquoi bébé lutte contre le sommeil ? C'est ce que nous allons découvrir ci-dessous.

Trop fatigué

Si votre épuisement vous permet de vous endormir facilement dès que vous cessez de bouger (en plein visionnage de Netflix, par exemple), il n'en est pas toujours de même pour votre enfant.

Les bébés ont souvent une période pendant laquelle ils sont prêts à s'endormir. Si vous manquez cette fenêtre, ils peuvent devenir trop fatigués, ce qui entraîne de l'irritabilité, de l'agitation et des difficultés à se calmer. C'est ce que l'on appelle "manquer son train".

Bébé lutte contre le sommeil car il n'est pas assez fatigué

Par ailleurs, il se peut que votre bébé ne soit pas prêt à s'endormir parce qu'il n'est juste pas assez fatigué. Il peut s'agir d'un événement isolé, causé par une sieste plus longue que d'habitude, ou d'un signe de croissance et de développement, et ses besoins de sommeil changent.

Surstimulation

Vous avez probablement entendu un million de fois qu'il faut éviter les écrans pendant une heure avant de vous coucher afin de vous endormir plus vite et d'avoir un sommeil de meilleure qualité. Il en va de même pour votre bébé, mais cela va au-delà des écrans. Des jouets bruyants, de la musique forte ou des jeux excitants peuvent les faire se sentir dépassés et incapables de se calmer pour dormir.

L'angoisse de la séparation

Votre petit est comme une ombre, il veut toujours être pris dans les bras et n'est jamais à plus de quelques pas de lui toute la journée ? Il est probable qu'il ressente une certaine anxiété de la séparation, qui peut également se manifester au moment du coucher et qui l'incitera à lutter contre le sommeil.

Souvent observée entre 8 et 18 mois, votre bébé peut refuser de s'endormir parce qu'il ne veut pas que vous partiez. Il est donc important de prendre de bonnes habitudes de sommeil pour y remédier.

Le rythme circadien

Les nourrissons commencent à développer leurs rythmes circadiens, le cycle de 24 heures qui régule notre organisme entre activité et sommeil, vers l'âge de 6 semaines. Ces rythmes circadiens sont suffisamment matures pour établir un véritable horaire de sommeil vers l'âge de 3 à 6 mois. Bien entendu, chaque bébé est différent, et certains peuvent ne pas établir de véritable horaire de sommeil avant cet âge.

La faim

Votre bébé grandit beaucoup au cours des premières semaines et mois. Un nourrisson va triplerson poids de naissance avant son premier anniversaire. Toute cette croissance exige une alimentation abondante.

Veillez à ce que votre nourrisson reçoive un nombre approprié de tétées, ou biberons, par jour, en fonction de son âge, de la quantité qu'il absorbe à chaque repas.

Maladie

Parfois, les malaises causés par une maladie peuvent affecter le sommeil de votre bébé. Soyez attentif aux autres symptômes de maladies comme les otites ou les rhumes.

Pourquoi bébé lutte contre le sommeil ? Vous avez maintenant toutes les cartes en main.

Les mesures à prendre dépendent, en partie, des raisons pour lesquelles votre bébé refuse de s'endormir, mais les conseils suivants sont utiles pour créer un environnement de sommeil positif, quels que soient vos défis.

  • Apprenez les signaux de sommeil de votre bébé. Surveillez de près les signes de fatigue de votre bébé et mettez-le au lit dans les minutes qui suivent des signes tels que le frottement des yeux, les bâillements, le fait d'éviter le contact visuel, l'agitation ou la perte d'intérêt pour le jeu. N'oubliez pas que certaines périodes d'éveil peuvent être aussi courtes que 30 à 45 minutes pour les jeunes bébés.
  • Instaurez un temps calme avant le couché avec votre nourrisson.
  • Instaurez et maintenez un rituel apaisant à l'heure du coucher. Prendre un bain, lire des livres, se blottir dans son fauteuil préféré sont autant de façons d'aider l'enfant à s'endormir. Soyez cohérent et faites les mêmes choses dans le même ordre à la même heure chaque soir.
  • Établissez des comportements jour-nuit en jouant et en interagissant avec votre bébé pendant la journée, en l'exposant à beaucoup de soleil le matin et l'après-midi, mais en étant moins actif et plus calme avant le coucher.
  • Éliminez les jeux physiques brutaux, les bruits forts et les écrans au moins une heure avant le coucher.
  • Créez un programme de sieste et de sommeil en fonction de votre bébé et de votre mode de vie. Tenez compte de ses besoins généraux en matière de sommeil et veillez à ce qu'il ait la possibilité de dormir suffisamment le jour et la nuit.
  • Veillez à ce que votre bébé soit nourri en quantité suffisante sur une période de 24 heures. Les nouveau-nés s'alimentent généralement à la demande toutes les 2 ou 3 heures. À mesure que votre bébé grandit, l'intervalle entre les tétées augmente.
  • Assurez-vous que l'espace de votre bébé est propice au sommeil. Utilisez des rideaux occultants, du bruit blanc ou d'autres éléments pour favoriser un environnement reposant.
  • Essayez de répondre aux problèmes de sommeil de votre bébé avec patience et calme. Il se nourrit de vos émotions, et le fait de rester détendu peut l'aider à se calmer également.
  • La quantité de sommeil dont votre bébé a besoin dépend de nombreux facteurs, dont son âge, sa personnalité, son développement, etc. Mais il existe des lignes directrices qui peuvent vous aider à établir un horaire de sommeil sain pour votre bébé.

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés